Publication : 14 février 2022

Interview de Mylène Ballet-Baz

Aujourd’hui, nous allons à la rencontre d’une jeune skieuse française avec laquelle nous sommes fiers de collaborer et de lui apporter tout notre soutien, Mylène Ballet-Baz. En savoir plus….

Nous vous souhaitons une bonne lecture.

Entretien :

Mylène, vous êtes skieuse professionnelle de ski cross. Nous rappelons votre palmarès : vous êtes leader du classement général de la Coupe d’Europe, vous avez 4 victoires en Coupe d’Europe, vous avez déjà atteint le top 15 en Coupe du Monde.   Avant d’avoir ce palmarès que vous avez aujourd’hui. Reprenons depuis le début si vous le voulez bien…

  • Quand et comment avez-vous commencé à skier ?

« J’ai commencé à skier à peu près à l’âge de 3 ans, je savais à peine marcher que j’étais déjà sur des skis. Mes 2 parents sont moniteurs donc j’ai skié très jeune. »

  • A quel âge êtes-vous devenue skieuse professionnelle ? 

« Je suis devenue skieuse professionnelle depuis l’année dernière. Cependant, je suis dans un cursus haut niveau pour le ski depuis le collège,  mais je suis officiellement sur les listes ministérielles depuis l’année dernière. »

  • A quoi ressemble une journée type d’une skieuse de haut niveau ? 

« On se lève en général assez tôt aux alentours de 7h le matin, enfin, pour moi c’est tôt *rire*, ensuite, on prend le petit déjeuner avant d’aller sur les pistes, on fait une reco, en période hivernale, on fait 4-5 manches de ski cross et on finit par une session “start”. On mange vers 13h. L’après-midi commence par une petite sieste d’une heure.

Ensuite, on fait soit une sortie à pied, soit du sport, une séance de musculation/vélo si nous avons une salle de fitness à disposition. On s’occupe de nos skis en fin de journée et pour conclure, une séance d’étirement. Le soir, on mange et on recommence le lendemain. » 

« Je savais à peine marcher que j’étais déjà sur des skis. »

  • Pratiquez-vous un autre sport que le ski ? 

« Je ne pratique pas d’autres sports en particulier rigoureusement, mais ça m’arrive de faire du crossfit pour ma préparation physique, j’en ai même déjà fait des compétitions, j’aime beaucoup ça. La préparation physique n’est pas forcément une partie de plaisir mais avec le crossfit, je me prépare physiquement en faisant quelque chose que j’aime. Je fais aussi du wakeboard, j’aime beaucoup ça.

A part ça, dans notre prépa on fait déjà beaucoup de sport collectif, de la marche et je fais aussi du surf l’été avec ma famille, hormis  ça, je ne fais aucun sport autant que le ski. » 

  • Est-ce qu’il y a des avantages et/ou des inconvénients à être skieuse professionnelle ?  

 « Oui il y a des avantages, aujourd’hui, c’est mon métier, c’est quelque chose qui me plait et je me lève tous les matins pour faire ce que j’ai toujours voulu faire, j’ai tout le temps de l’adrénaline, je suis dehors en montagne. 

Il y a aussi des inconvénients, par exemple, je suis un cursus scolaire à distance, je suis en STAPS à Grenoble, je n’aurais jamais une vie étudiante normale. Il y a également beaucoup de sacrifices, par exemple en hiver, il faut accepter de ne voir personne car si on attrape le COVID on ne peut pas partir à l’étranger. Du coup je n’ai pas vraiment fêté noël ni nouvel an. Je ne vois pas souvent mes amis et je suis loin de ma famille. »

  • Votre plus belle victoire selon vous ?  

 « Je pense que c’est cette année, lors des coupes du monde à Val Thorens, ça ne s’est pas très bien passé à cause des conditions météo difficiles. J’ai été envoyée en première car j’étais à ce moment “dossard étoile”, ils tirent au sort dans les dernières des “dossards étoiles” et les envoient lorsque la piste n’est pas top pour faire office de “chasse-neige”. Ayant été tiré au sort, je n’ai pas fait un bon chrono, j’aurais pu mieux faire.

Par la suite, les coupes d’Europe ont eu lieu sur la même piste et j’ai remporté 2 titres ce qui m’a permis de reprendre confiance en moi. »  

« Je vise les Jeux Olympiques dans 4 ans […] je veux ramener une médaille. »

  • Avez-vous rencontrez, à l’inverse, des difficultés durant votre carrière ?  

« Je suis encore au début de ma carrière à tout juste 20 ans, cependant, lors de ma première année en ski alpin, juste avant de changer pour le ski cross, je suis tombée toute la saison. Je me suis cassé le scaphoïde, une entorse au genou, 3 commotions cérébrales dans la même saison.

On m’a donc conduite à quitter le ski alpin, je me suis fait virer du comité Mont-Blanc et ça était un moment difficile mais qui m’a permis de me tourner vers le ski cross qui est la discipline que j’ai toujours voulu faire. » 

  • Visez-vous les Jeux Olympiques, à Milan, en 2026 ? 

« Bien sûr que je vise les JO, déjà cette année, c’est passé à 2 doigts, j’étais qualifiée mais on ne m’a pas emmené par manque d’expérience car lors des coupes du monde, je n’ai pas montré tout mon potentiel, donc, je n’ai pas été sélectionné mais j’étais officiellement dans les quotas.

J’espère y être dans 4 ans et pas seulement pour regarder les autres skier mais bel et bien ramener une médaille. »

  • Qu’est-ce qu’on peut vous souhaiter de mieux pour la suite ?  

« Que la suite de la saison se déroule bien, faire un titre de championne d’Europe et gagner les mondiaux juniors. » 

  • Si vous aviez un message à faire passer aux plus jeunes qui aimeraient suivre le même parcours que vous, ce serait lequel  ? 

 « Je dirai aux plus jeunes de faire preuve de persévérance, de croire en soi et que, en se donnant les moyens, tout est possible. »

Merci Mylène pour cet entretien, nous vous souhaitons bon courage pour la suite. 


Afin de lui apporter votre soutien durant ses prochaines compétitions, nous vous invitons à la suivre sur son compte Instagram et sa page Facebook. 

N’hésitez pas à nous suivre sur nos différents réseaux sociaux pour ne rien louper de nos réalisations.

Chamoue Promotion 

Confort et Authenticité


Auteur : Rémi Barrere

Nos dernières actualités


  • JO 2022 - Pékin

    JO 2022 – Pékin

    | Rémi Barrere |
    Les Jeux Olympiques 2022 de Pékin sont terminés. Ces 2 dernières semaines ont été riches en émotion, nos championnes et nos champions ont remporté 5 médailles d’or, 7 médailles d’argent et 2 médailles de bronze pour un total de 14 médailles. La France termine en 10ème position derrière la Russie et devant le Canada. Ces […]
  • Mylene ballet-baz présentation

    MYLENE BALLET-BAZ

    | Rémi Barrere |
    Lors de la création de Chamoue Promotion, notre objectif était de proposer aux vacanciers et aux amoureux de la montagne des appartements hauts de gamme et de transformer vos séjours en moment inoubliable. Que ce soit l’été lors de longues randonnées ou de balades en VTT, ou bien l’hiver en chaussant vos skis et glisser […]
  • CHAMOUE-arrive-sur-les-reseaux-sociaux-

    CHAMOUE PROMOTION FAIT PEAU NEUVE SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

    | Thomas Leroy |
    CHAMOUE est enfin présent sur Facebook, Instagram et Linkedin. Le but de cette démarche est de pouvoir communiquer facilement et interagir avec la clientèle et notre future communauté.
  • Chamoue-promotion-devient-partenaire-officiel-de-lESF-1.

    Chamoue-promotion devient partenaire officiel de l’ESF

    | Thomas Leroy |
    Cette année, nous avons le grand honneur de devenir l’un des partenaires de l’ESF de la station « Les Gets ». Après nos différents projets dans cette station de ski, il était évident pour nous de soutenir l’apprentissage de ce sport. L’ESF, la plus grande école de ski au monde Tout d’abord, il faut savoir que l’École […]

    Besoin d’informations supplémentaires ?
    Vous avez encore des questions sur notre activité, nos références ou nos programmes à venir ?
    Contactez nous dès maintenant !