Publication : 16 mars 2022

JO 2022 – Pékin

Les Jeux Olympiques 2022 de Pékin sont terminés. Ces 2 dernières semaines ont été riches en émotion, nos championnes et nos champions ont remporté 5 médailles d’or, 7 médailles d’argent et 2 médailles de bronze pour un total de 14 médailles. La France termine en 10ème position derrière la Russie et devant le Canada. Ces jeux nous ont permis de découvrir des talents prometteurs qui, sans doute, nous ferons rêver à leur tour à Milan, en 2026

Les JO de 2022 sont marqués par un événement qui a fait beaucoup de bruit notamment sur les réseaux sociaux. Cette réaction est due à l’absence de neige naturelle. En effet, la neige présente à Pékin lors de cette édition était composée à 100% de neige artificielle. Le manque de neige en Chine a tout naturellement conduit le pays à opter pour cette solution afin d’accueillir les athlètes du monde entier et d’organiser cette 24 ème édition. 

Cette neige particulière fait débat, certains disent que la neige artificielle remplace la neige naturelle sans problème, d’autres affirment que cela n’a rien à voir avec celle que nous offre la nature dont on a l’habitude. Un débat sans fin qui ne cessera d’être disputé à chaque édition à présent ayant pour cause, le réchauffement climatique.

POURQUOI LA NEIGE ARTIFICIELLE FAIT-ELLE DÉBAT ?

Pour 2 raisons. La première est l’adaptation à cette neige auprès des athlètes, la seconde est l’impact écologique qu’elle encombre.

Concernant les sensations ski aux pieds, de nombreux sportives et sportifs sont très satisfaits de cette neige qui est apparemment, agréable, facile, plaisante et qui procure de bonnes sensations. Le biathlète français Martin Fourcade, quintuple médaillé d’Or aux JO, avait déclaré sur France Inter ne ressentir aucune différence entre ces 2 types de neiges. 

La neige de culture ne serait-elle pas la neige parfaite en termes de sensations ? Au vu des retours lors de cette édition et de notre champion, sans doute. Mais d’un point de vue écologique, peut-on en tirer la même conclusion ?

ECOLOGIE

Selon Carlo Carmagnola, scientifique et spécialiste de la neige, en collaboration avec le CNRS, le Centre National de Recherches Météorologiques et Météo France, en comptant l’intégralité de la neige artificielle utilisée en France, au sein de toutes les stations de ski, près de 30 millions de mètres cubes d’eau sont usés. À titre de comparaison, c’est approximativement la même quantité d’eau utilisée pour une agglomération comme Grenoble.

En ce qui concerne l’électricité, la neige de culture consomme jusqu’à 5 kWh par mètre cube d’eau, un résultat en baisse au fil des années grâce aux nouvelles technologies qui ne cessent de se développer. 

« Il faut en général 4 000 mètres cubes d’eau », explique Carlo Carmagnola. D’après ses estimations, il faut donc au minimum 12 000 kWh d’électricité pour enneiger artificiellement un hectare de piste. À titre de comparaison, “La consommation moyenne d’une maison de 70 m2 chauffée à l’électricité est estimée à environ 10 000 kWh par an, tandis qu’une  maison de 150 m², également équipée d’un système de chauffage électrique, consomme environ 17 000 kWh par an.”

Les organisateurs des JO de Pékin 2022 garantissent que les canons à neige sont alimentés par des panneaux solaires, de quoi rassurer les plus sceptiques. 

Pour Carlo Carmagnola, l’utilisation de neige de culture a un impact environnemental faible comparé à d’autres disciplines ou même d’autres activités de la vie courante. De nouvelles technologies permettraient de minimiser au maximum les ressources mises en œuvre durant ces prochaines années. 

Ce n’est pas l’avis de Vincent Vlès, professeur en aménagement et urbanisme à l’université de Toulouse qui dénonce “Fabriquer de la neige nécessite une compression de l’air et de l’eau fortement qui demande beaucoup d’électricité”

La neige artificielle fond plus lentement ce qui provoque selon lui un retard de la repousse de la flore et augmente la prolifération de plantes invasives. 

Il y a également la pollution sonore. “Les enneigeurs tournent la nuit quand les températures sont plus froides. Ils font énormément de bruit, entre 60 et 80 décibels” ce qui est l’équivalent du niveau de bruit d’une cantine bruyante. Cela perturbe la faune, particulièrement les animaux nocturnes

L’ONG China Water Risk dénonce aussi en déclarant que l’équivalent de 800 piscines olympiques sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement des épreuves de ski alpin

Un débat qui ne cessera de diviser et de refaire surface à chaque édition.

CHEZ CHAMOUE PROMOTION

Respecter l’environnement est une priorité. C’est pourquoi nos projets s’inscrivent dans une démarche écologique et environnementale.

Chamoue accorde une importance toute particulière en ce qui concerne le respect de la faune et de la flore qui composent la montagne et qui fait d’elle un lieu vivant et naturel. Nous collaborons directement avec des acteurs locaux qui s’engagent à respecter l’environnement.

En plus de s’intégrer parfaitement dans leur cadre, chacun de nos projets fait l’objet d’une étude minutieuse de l’impact sur son environnement direct. Grâce à ces études confiées à des acteurs locaux, nous nous assurons de respecter et de préserver les richesses que nous offre la montagne.

Chamoue Promotion

Confort et Authenticité.


Auteur : Rémi Barrere

Nos dernières actualités


  • Interview-Mylene-Ballet-Baz

    Interview de Mylène Ballet-Baz

    | Rémi Barrere |
    Aujourd’hui, nous allons à la rencontre d’une jeune skieuse française avec laquelle nous sommes fiers de collaborer et de lui apporter tout notre soutien, Mylène Ballet-Baz. En savoir plus…. Nous vous souhaitons une bonne lecture. Entretien : Mylène, vous êtes skieuse professionnelle de ski cross. Nous rappelons votre palmarès : vous êtes leader du classement […]
  • Mylene ballet-baz présentation

    MYLENE BALLET-BAZ

    | Rémi Barrere |
    Lors de la création de Chamoue Promotion, notre objectif était de proposer aux vacanciers et aux amoureux de la montagne des appartements hauts de gamme et de transformer vos séjours en moment inoubliable. Que ce soit l’été lors de longues randonnées ou de balades en VTT, ou bien l’hiver en chaussant vos skis et glisser […]
  • CHAMOUE-arrive-sur-les-reseaux-sociaux-

    CHAMOUE PROMOTION FAIT PEAU NEUVE SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

    | Thomas Leroy |
    CHAMOUE est enfin présent sur Facebook, Instagram et Linkedin. Le but de cette démarche est de pouvoir communiquer facilement et interagir avec la clientèle et notre future communauté.
  • Chamoue-promotion-devient-partenaire-officiel-de-lESF-1.

    Chamoue-promotion devient partenaire officiel de l’ESF

    | Thomas Leroy |
    Cette année, nous avons le grand honneur de devenir l’un des partenaires de l’ESF de la station « Les Gets ». Après nos différents projets dans cette station de ski, il était évident pour nous de soutenir l’apprentissage de ce sport. L’ESF, la plus grande école de ski au monde Tout d’abord, il faut savoir que l’École […]

    Besoin d’informations supplémentaires ?
    Vous avez encore des questions sur notre activité, nos références ou nos programmes à venir ?
    Contactez nous dès maintenant !